real-estate-tag-line
real-estate-company-logo
real-estate-company-logo

Author Archives: JEAN MARC HENRY

Bonjour chers amis

Bonjour chers amis Si ce que tu as à raconter sur ton prochain n’est pas vérifié, n’est ni vrai,ni bien, ni nécessaire, Tais toi ! Une des plus grandes mauvaises habitudes que l’être humain peut avoir dans sa vie c’est la médisance. La société d’aujourd’hui a perdu ses valeurs humaines les plus élémentaires à cause de la médisance, des commérages et des ragôts. La vie privée du collaborateur, collègue, ami, frère nous intéresse plus que notre propre vie. Nous passons notre temps à collecter des informations erronées où mensongères et nous en créons parfois . Il y a des gens qui passent juste une journée avec toi et raconte ta vie aux autres comme s’ils avaient vécu toute la vie avec toi . Il y a des commérages qui détruisent des foyers, des entreprises, des familles et parfois même des nations. Si chacun s’occupait de ses propres affaires le monde allait être encore meilleur, le temps est précieux ne le gaspille pas à parler des autres. Vous ne savez pas ce que les gens ont vécu ni ce qu’ils ont traversé alors avant de parler d’une personne réfléchis bien. Si médire, c’est laisser parler la face obscure qui est en...

Lire la suite

Bonjour chers amis

Bonjour chers amis Si ce que tu as à raconter sur ton prochain n’est pas vérifié, n’est ni vrai,ni bien, ni nécessaire, Tais toi ! Une des plus grandes mauvaises habitudes que l’être humain peut avoir dans sa vie c’est la médisance. La société d’aujourd’hui a perdu ses valeurs humaines les plus élémentaires à cause de la médisance, des commérages et des ragôts. La vie privée du collaborateur, collègue, ami, frère nous intéresse plus que notre propre vie. Nous passons notre temps à collecter des informations erronées où mensongères et nous en créons parfois . Il y a des gens qui passent juste une journée avec toi et raconte ta vie aux autres comme s’ils avaient vécu toute la vie avec toi . Il y a des commérages qui détruisent des foyers, des entreprises, des familles et parfois même des nations. Si chacun s’occupait de ses propres affaires le monde allait être encore meilleur, le temps est précieux ne le gaspille pas à parler des autres. Vous ne savez pas ce que les gens ont vécu ni ce qu’ils ont traversé alors avant de parler d’une personne réfléchis bien. Si médire, c’est laisser parler la face obscure qui est en...

Lire la suite

A ma mère

A ma Mère Femme noire, femme africaine, Ô toi ma mère, je pense à toi ô ma mère, toi qui me portas sur le dos, Toi qui m’allaitas, toi qui gouvernas mes premiers pas, Toi qui, la première, m’ouvris les yeux aux prodiges de la terre, Je pense à toi… Femme des champs, des rivières, femme du grand fleuve, Ô toi, ma mère, je pense à toi… ô ma mère, toi qui essuyais mes larmes, Toi qui me réjouissais le coeur, toi qui, patiemment, supportais mes caprices, Comme j’aimerais encore être près de toi, être enfant près de toi ! Femme simple, femme de la négation, ma pensée toujours se tourne vers toi… ma pensée toujours se tourne vers toi, La tienne à chaque pas m’accompagne, ma mère, Comme j’aimerais encore être dans ta chaleur, être enfant près de toi. … Femme noire, femme africaine, ô toi ma mère, merci pour tout ce que tu fis pour moi, ton fils, Si loin, si loin, si près de toi ! Je t’aime, je t’aimais, je t’aimerais toujours!

Lire la suite

Trafic maritime commercial

Etant donné le poids du trafic maritime commercial dans l’économie gabonaise, toute une série de projets visant à renforcer la capacité opérationnelle des ports existants de la république est actuellement en cours. La construction de nouvelles infrastructures à l’intérieur du pays figure également au programme et devrait permettre de mieux répondre aux besoins d’une industrie extractive dont la production est à la hausse. Ces dernières années, l’activité portuaire gabonaise a connu une croissance régulière et le trafic à Owendo, principal port du pays, affiche depuis 2009 une hausse annuelle de l’ordre de 7 à 10%. A l’heure actuelle, le port traite environ 6 millions de tonnes de marchandises par an, chiffre qui devrait augmenter dans les années à venir, en raison notamment de l’objectif du pays d’augmenter la production dans les secteurs agricoles et industriels. « Sachant que 90% des échanges commerciaux du Gabon utilisent essentiellement les transports maritimes, la modernisation des ports et de l’ensemble du secteur des infrastructures est essentielle pour demeurer compétitif à l’échelle internationale. », a déclaré Rigobert Ikambouayat Ndeka, le directeur général de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG), à OBG. « La création de Zones Économique Spéciales (SEZ) et ses effets directs...

Lire la suite

Promotion PPP

Le partenariat public-privé (PPP) est défini comme étant un mode de financement par lequel une autorité publique (Etat, Collectivité Locale) fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public. Le partenaire privé reçoit en contrepartie un paiement du partenaire public et/ou directement des usagers du service qu’il gère. Ce mode de financement, pris en compte dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), présente des orientations stratégiques qui sont déclinées dans le document de stratégie pays (DSP) pour la période 2011-2015 et dont l’un des axes prioritaires est la mise en place d’un texte sur les contrats de partenariats public-privé. Le Gabon dans sa démarche de se doter des infrastructures structurantes (routes, aéroport, port, etc.) s’est engagé à actionner le levier des PPP pour impulser son développement économique émergente. Ainsi, l’Ordonnance n°22/PR/2015 fixant le régime général des partenariats public-privé adopté en août 2015 par le gouvernement, a été ratifiée par le Parlement gabonais en juillet 2016. Cette ordonnance qui s’applique à tous les contrats et conventions conclus au titre de la mise en œuvre des partenariats public-privé, fixe le cadre d’élaboration, de signature et d’exécution de ces partenariats. Les PPP constituent une...

Lire la suite

Gabon industriel

Le Gabon dispose de matières premières stratégiques (gaz, fer, manganèse, eau, potasse, bois) lui permettant d’ériger un pôle métallurgique de référence basé sur des énergies propres, une industrie régionale du bois, une production d’électricité suffisante lui permettant de couvrir l’ensemble de ses besoins, d’exporter le surplus, de fabriquer et d’exporter de l’engrais de synthèse Le gaz naturel Les opportunités d’investissement La transformation du gaz naturel pour l’exportation sur un marché mondial où la demande pour cette source d’énergie propre est en pleine croissance. La transformation locale pour l’industrie. La production d’électricité. Une politique volontariste de l’état Mise en place d’un plan directeur pour accélérer l’exploitation du gaz naturel. Création d’un Code des hydrocarbures pour offrir un environnement plus attractif aux investisseurs. Le pétrole L’exploitation pétrolière aujourd’hui Avec environ 30 champs de production et une production journalière de 235 000 barils jour, le Gabon est actuellement le 6ème producteur de pétrole en Afrique. Le Pétrole représente 80% des exportations du Gabon. L’exploitation pétrolière demain Selon les dernières estimations, le Gabon possède 2 milliards de barils de réserves prouvées. Ce sont les plus importantes réserves de pétrole de la sousrégion. De nouvelles évaluations et certifications sont en cours. L’état gabonais a décidé...

Lire la suite

Le Développement Agricole Rural

Le Projet de Développement Agricole Rural est destiné à réduire la pauvreté en milieu rural par la diversification et l’augmentation des revenus des populations et l’amélioration de leurs conditions de vie, en facilitant l’accès des groupes cibles aux filières agricoles bénéficiant de marchés porteurs dans sa zone d’intervention. L’objet de la structure est donc de développer des filières porteuses prioritaires au bénéfice des groupes cibles, de renforcer les capacités des différents acteurs des filières prioritaires et leurs organisations et les capacités institutionnelles en matière de services d’appui au monde rural. La cible les populations rurales pauvres (sans revenus), les hommes et les femmes vivant en milieu rural, les jeunes résidant dans les villages et les populations autochtones pygmées (Minvoul)… L’objectif est de contribuer à créer les conditions pour que les acteurs engagés dans le développement agricole et rural puissent agir dans leurs environnements en faveur des populations rurales et d’une agriculture durable basée sur l’exploitation familiale. Mettre en réseau les acteurs africains du changement : développer les connexions entre différentes familles d’acteurs du développement rural en Afrique et renforcer le dialogue africain ; mettre en relation les personnes, les énergies et les idées ; valoriser les expériences acquises et offrir...

Lire la suite

Les 13 Parcs Nationaux du Gabon

A l’initiative du Gouvernement, le 04 Septembre 2002, 13 parcs nationaux ont été créés: Le parc national d’AKANDA, situé au nord-est de la capitale (Estuaire) avec une superficie de 540 km². Le parc national de BIRIGOU, situé au sud du Gabon sur la frontière congolaise partagée entre les provinces de la Ngounié et l’Ogooué Lolo, avec une superficie de 690 km². Le parc national de l’IVINDO, situé au centre du Gabon dans la province qui porte le même nom (Ogooué Ivindo), avec une superficie de 3000 km². Le parc national de LOANGO, situé dans l’Ogooué-Maritime avec 1550m² de superficie. Le parc national de la LOPE, situé également dans la province de l’Ogooué Ivindo, avec une superficie de 4970 km². Le parc national de MAYUMBA, situé dans la province de la Nyanga avec 80 km². Le parc national de MINKEBE, situé dans une partie du Woleu-Ntem et de l’Ogooué Ivindo avec 7560 km² (est le parc le plus grand du Gabon). Le parc national des MONTS DE CRISTAL, situé dans la province de l’Estuaire avec 1200 km². Le parc national de MOUKALABA-DOUDOU, situé dans la province de la Nyanga avec 4500 km². Le parc national de MWAGNA, situé dans la province de...

Lire la suite

PLAN STRATEGIQUE GABON EMERGENT ViSION 2025

PLAN STRATEGIQUE GABON EMERGENT ViSION 2025 La croissance économique a en effet été, dans les dernières décennies, faible, erratique et essentiellement tirée par les matières premières. Exceptionnellement dopée par la découverte du pétrole durant les deux premières décennies de l’indépendance, la dynamique de croissance s’est ensuite essoufflée, avec une moyenne de 2% sur les trente dernières années, trop faible pour générer suffisamment d’emplois et réduire la pauvreté. Cette croissance était également erratique, car dépendante pour une grande partie d’un facteur non maîtrisé : le cours du pétrole sur le marché mondial. Le Gabon est confronté au paradoxe socio-économique d’appartenir de par son PIB par tête au groupe des Pays à Revenus Intermédiaires (PRI) tout en s’apparentant de par ses indicateurs sociaux au groupe des Pays les Moins Avancés (PMA). Environ un quart de la population vivait en dessous du seuil de pauvreté, tandis que les conditions sociales étaient préoccupantes pour les couches vulnérables (veuves, orphelins, filles-mères, handicapés…). Gabon possède l’atout majeur de disposer d’importantes ressources naturelles. Paradoxalement et après des décennies d’exploitation et d’amenuisement de ces ressources (pétrole, bois, mines), le pays peine encore à répondre efficacement à ses besoins de base, comme le logement, la santé, la sécurité alimentaire...

Lire la suite