real-estate-tag-line
real-estate-company-logo
real-estate-company-logo

SECTEUR FORESTIER

SECTEUR FORESTIER : LA FORÊT GABONAISE REPRÉSENTE 88,97% DU TERRITOIRE NATIONAL

Une mise à jour de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales montre que la forêt du pays s’étend sur 23,59 millions d’hectares, en légère baisse de 0,25% par rapport aux données.

La forêt gabonaise couvre presque la totalité du territoire national. Selon les données les plus récentes de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (Ageos), qui vient de finir la mise à jour de la cartographie du couvert forestier du Gabon en 2015, la forêt représente 23,59 millions d’hectares. Cela fait exactement 88,97% de la surface totale du territoire de ce pays d’Afrique centrale qui compte 1,8 million d’habitants.

Cette superficie est légèrement en baisse comparée aux données disponibles il y a cinq ans. Ainsi, apprend-on, entre 2010 et 2015, les pertes du couvert forestier sont estimées à 96 230 hectares, ce qui représente environ 0,40% de la superficie totale.

Dans le même temps, la forêt gabonaise gagnait 36 824 hectares, soit 0,15%. La différence entre ces deux données indique donc qu’au final, le pays a connu une perte nette de 59 406 hectares, soit 0,25% de son couvert forestier.

« Les pertes du couvert forestier observées entre 2010 et 2015 sont principalement associées aux activités d’agro-industrie, d’exploitations forestière et minière », souligne une note de l’Ageos à ce propos.

La réalisation de grandes infrastructures telles que les barrages hydroélectriques et les routes sont d’autres causes de cette diminution. Ce à quoi il faut ajouter la conversion de la forêt en jachères et prairies en milieu rural pour des besoins agropastoraux. Au cours de la première décennie de ce millénaire, les pertes étaient essentiellement dues à l’exploitation forestière.

Ces résultats confirment que le Gabon dispose désormais d’un outil efficace pour surveiller son couvert forestier. Pendant longtemps, divers travaux topographiques avaient été réalisés par différents acteurs nationaux et internationaux, sans pour autant être exploités comme référence.

Inaugurée en juin 2015, l’Ageos est désormais entrée dans sa phase opérationnelle grâce au traitement et à l’analyse de plus d’une centaine d’images des satellites 7 et 8.

Le travail, signe d’un transfert de compétence et de savoir-faire réussi, a été accompli par une équipe de jeunes ingénieurs gabonais. L’acquisition de cette compétence permet dorénavant d’évaluer l’impact de toutes les activités et programmes de développement sur la forêt gabonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating application. Application has been deleted.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.